Img 2541.modif .jpg

Constance Escal

Constance Escal

Bronze worker

Montpellier, France

Presentation

J’ai choisi d’apprendre la ciselure car je suis fascinée par le métal et toutes les possibilités qu’offre cette matière. Les déformations, les décors et les effets se déclinent à l’infini grâce au travail de la ciselure...
Read more
... Le métal est une matière très délicate, avec laquelle on peut obtenir des résultats très fins, très aériens. Mais c’est aussi une matière empreinte de force, que l’on peut déformer, marteler, transformer. J’aime cette exploration, cette recherche de textures et de formes, tantôt géométriques, tantôt organiques. Je souhaite transmettre mon imaginaire à travers mes réalisations, créer des oeuvres poétiques, faire vivre la matière pour construire des images, des mondes. J’associe parfois le métal à d’autres matériaux pour obtenir des contrastes, créer des formes plus grandes. Je cherche à rendre les objets poétiques et précieux. La ciselure est l’art de décorer le métal sous toutes ses formes. La ciselure en repoussé consiste à obtenir une forme déterminée d’après un modèle, à partir une plaque de métal d’épaisseur variable, en la frappant sur un tas en acier. Le tracé matis consiste à reproduire un dessin sur une forme définie et à faire un modelé aux ciselets clairs et mats afin de donner une impression de relief. Le ciseleur fabrique ses ciselets selon ses besoins, dans un barreau d’acier d’environ 12 cm. Les ciselets sont d’abord forgé, puis terminés à la lime, et enfin trempés. Le ciselet est maintenu par la main du ciseleur sur la plaque ou la forme en métal à décorer, tandis que l’autre main lui applique des coups de marteaux pour imprimer sa forme sur le métal. La pièce en métal est maintenue par du ciment de fontaine (sorte de cire à cacheter) dans un boulet (demi-sphère en fonte de fer remplie de ciment). Pour bloquer la pièce ou pour la relâcher, il faut chauffer le ciment qui devient liquide. La ciselure se pratique sur des plaques de cuivre, ou d’alliages à base de cuivre comme le laiton ou le bronze. Mais il est aussi possible de ciseler des métaux précieux, comme de l’or ou de l’argent. J’aime mélanger les matériaux dans mes réalisations, et je peux utiliser par exemple du corian, du verre ou de la corde pour les mettre en scène avec le métal.

Interviews

Dans l'atelier de ciselure

Constance Escal, ciseleur, créatrice d’objets précieux

J’ai choisi d’apprendre la ciselure car je suis fascinée par le métal et toutes les possibilités qu’offre cette matière. Les déformations, les décors et les effets se déclinent à l’infini grâce au travail de la ...
Back to top