Isabelle Poupinel, céramiste depuis 2008. France

Vivre! = faire son chemin, y aller en affutant sa curiosité, en réfléchissant à soi dans ce que l’on fait et est, en travaillant fort et heureusement, en partageant son savoir et en étant fier d’apporter sa pierre à l’édifice de la Culture.

Imaginez que nous ne connaissons rien à ce sujet … pouvez-vous décrire votre profession?

Je convertis (surtout mes mains! ) la matière terre (grès, porcelaines) en objets soit utilitaires soit décoratifs soit sculpturaux soit en oeuvres d’art. La cuisson (plusieurs existent: gaz, électrique, bois, raku et par oxydation, réduction… ) donne aux pièces toutes leurs qualités. Je travaille sur commande, en pièce unique ou en petite série. Mes clients sont des professionnels de tous horizons ou des particuliers, de tous pays.

Quels matériaux utilisez-vous ?

Tous les styles de terres, des pigments, de la couverte (= émail transparent), certains émaux, des matières naturelles ajoutées aux creations finales, et dans certains cas la peinture sur émail pour le décor. 

Qui est votre profil de client idéal ?

Aucun, du moment que ce client intègre et accepte le temps nécessaire de prendre pour réaliser sa demande.

Vous avez choisi d’être un artisan. Comment ce choix vous est apparu comme une evidence?

C’est le chemin de la vie qui m’a conduite là. Graphiste d’origine, peintre en décor, la matière m’a un jour tellement titillé pour ouvrir le champ de mon possible que je me suis engouffrée sans vraiment savoir où j’allais. A force de travail, de curiosité, de rencontres déterminantes aussi, j‘ai expérimenté ce monde incroyable de la terre et du feu. Un style de création a pris forme pour maintenant s’imposer comme ma signature.

Définissez-vous votre travail comme une passion? Quel est le meilleur moment de votre travail?

Je ne parlerai pas de passion mais d’évidence. La passion s’émousse , alors que la conviction qui soutient mon travail perdure.

3 moments sont les meilleurs:

– les moments de pure concentration de création,

– les partages/échanges/travail à 4 mains avec des partenaires/des stagiaires investis,

– lorsque des clients viennent à l’atelier et que l’osmose s’installe.

Quel rôle jouent le « talent», le «savoir-faire» et la «créativité» dans votre métier?

Les 3 sont utiles comme dans chaque métier pour le rendre intéressant, vibrant, utile à soi-même et aux autres qui approchent votre domaine, le découvrent, le voient, le touchent et l’éprouvent. La créativité et le talent sont innés, le savoir-faire s’acquière. Donc ce sera par un travail conséquent, ouvert aux enseignements, aux autres spécialistes, à la curiosité, la perséverance que la créativité va réellement s’exprimer et que peut-être le vrai talent se révèlera. Et comme toujours c’est le regard des autres qui le met en lumière, donne l’assurance au créateur qu’il a quelque chose de différent en lui et dans son expression artistique. Il est rare qu’un artisan dise: “oh, combien je suis talentueux!” tout seul dans son atelier, sans se confronter à son public. 

Et qu’en est-il de l’innovation, quels sont les changements depuis que vous avez commencé ? Utilisezvous de nouveaux matériaux, outils, processus, une stratégie marketing, Quel impact sur vos performances ? Comment votre profession pourrait-elle être plus innovante? 

Isabelle poupinelDans mon domaine, ce serait plutôt des innovations de matériaux et d’outillage comme la 3D. Je reste plutôt traditionnelle dans ma démarche cependant comme je suis très expérimentale ces évolutions m’intéressent pour certains projets à venir. Les réseaux sociaux sont devenus importants dans ma stratégie, avec les salons professionnels qui participent à la communication et à la visibilité de ma marque. Et toujours d’actualité, l’immuable bouche à oreille fonctionne parfaitement. 

Où et combien de temps avez-vous été formé avant d’être prêt à créer votre entreprise? SI vous souhaitiez inviter les jeunes générations à choisir votre profession, quel serait votre message?

Je suis toujours moi-même surprise de dire que je me suis jetée sans filet et donc que donc que je suis autodidacte dans ce métier. Aucun retour “à l’école” pour moi! J’ai préféré un atelier public avec un merveilleux enseignant. Et quand nous parlions précédemment de savoir-faire j’en avais bien sûr très peu. Ma créativité et le soutien de ce professionnel-enseignant m’ont fait sortir mes 1ères pièces pour un salon professionnel, 3 mois après avoir commencé à toucher à la terre. Folie! Mon back-ground artistique et mon experience m’ont aidée dans ce saut. La jeune génération: elle défile dans mon atelier! Des céramistes en voie, des reconversions, d’autres spécialités artisanales comme le bois ou le cuir…

Tous ces jeunes “en veulent” et savent travailler. Ils sont pris aux tripes par la création, le travail des mains. Que leur dire! Les prévenir que au delà de l’Artisanat cela signifie également “gérer une Entreprise”. Ils le vivent ici, à mes côtés, “dans les rires et les larmes”(ah, ah)!

En conclusion, écrivez une citation, une expérience significative ou une réflexion personnelle que vous souhaitez partager avec nous et expliquez pourquoi.

Vivre! = faire son chemin, y aller en affutant sa curiosité, en réfléchissant à soi dans ce que l’on fait et est, en travaillant fort et heureusement, en partageant son savoir et en étant fier d’apporter sa pierre à l’édifice de la Culture. C’est d’être militant de la vie que de passer par l’art, l’artisanat, seules choses qui traversent immuablement le temps et qui nous rendent, je pourrais dire, meilleurs.

Pour savoir plus sur cet artisan, voir son profil

Deja un comentario

Back to top