Crafting 50 & beyond


Le projet « Crafting 50 & beyond » vise à améliorer les compétences entrepreneuriales des artisans professionnels européens de plus de 50 ans, afin de les accompagner dans la transition digitale. Pour la majorité d’entre eux, la crise économique de 2008 à 2014 ainsi que celle liée à la pandémie ont été synonymes de pertes d’emplois et de revenus, surtout dans les régions européennes moins développées économiquement et socialement. L’artisanat est une profession centrée sur l’humain, enracinée dans les territoires européens et indissociable de la culture et de l’économie locales, y compris l’économie circulaire. Nous devons faire perdurer les métiers liés à l’artisanat et l’accès aux produits qui en découlent, et pour y parvenir, augmenter les revenus des artisans est impératif.

De plus, dans de nombreux cas, les entreprises artisanales représentent une chance d’inclure des personnes porteuses de handicaps, en leur permettant de s’intégrer socialement.

Voici les principales menaces auxquelles le secteur de l’artisanat fait face :

  • Les produits artisanaux sont fabriqués en petite quantité contrairement aux produits industriels, souvent réalisés en séries. Les artisans ne peuvent donc pas participer à une économie d’échelle, ce qui rend leur production moins compétitive.
  • La production artisanale traditionnelle a plus de succès localement, là où les produits sont reconnus et valorisés, et également par le biais de revendeurs spécifiques, déjà sensibilisés aux produits.
  • Les professionnels vieillissent et n’ont pas trouvé de moyens pour valoriser leurs compétences et leur travail afin d’assurer leurs revenus.
  • Le secteur de l’artisanat est fragmenté en micro-entreprises, souvent basées dans des zones rurales et déconnectées du marché mondial.

Crafting 50 & beyond vise d’une part à développer les compétences des artisans provenant des différents pays partenaires. D’autre part ce projet souhaite également promouvoir de nouvelles approches visant à rendre leurs activités plus créatives et numériques, tout en prenant en compte les caractéristiques du secteur de l’artisanat. En parallèle de la reconversion économique exigée par la pandémie, le projet opérera sur l’ensemble du secteur de l’artisanat en respectant les contextes culturels et législatifs de chaque pays. En outre, le programme travaillera directement avec les artisans afin de les équiper des compétences commerciales et numériques nécessaires pour dynamiser leurs activités. Au moins 42 artisans participeront aux activités liées au projet (en suivant une méthode de co-construction), et 18 artisans auront l’opportunité d’assister à des formations d’échanges professionnels. 230 intervenants seront également directement impliqués dans de nombreux événements.

LES RÉSULTATS

Survey

Un sondage Européen

Nous invitons les professionnels européens de l’artisanat à répondre à cette enquête qui aidera les partenaires de Crafts 50+ à mieux évaluer la situation et les besoins du secteur. Choisissez votre langue :

BULGARIAN  – ENGLISH –  ESPAÑOLITALIANO  – FRANCAIS 
PORTUGUESEROMANIAN – GREEK  – GEORGIAN


1

Un « guide de l’entreprise artisanale » (Business Guidebook)

Ce guide, disponible en français dans une version « pocket », se divise en deux parties, d’une part il contiendra des informations sur les organisations de soutien à l’artisanat présentes dans chaque pays partenaires. D’autre part il comportera des informations pratiques sur les outils numériques liés au développement des entreprises. En réalité, il est question de dresser la carte du processus de création et de développement d’une entreprise florissante. De plus, une version totalement rédigée en anglais sera également disponible. Chaque partenaire du projet soumettra un document au format poche contenant des informations pertinentes sur les pays et les outils traduits à appliquer au processus de création d’entreprises.


10

GEORGIA
6
ITALIA
3
ROMANIA
CYPRUS
BULGARIAN GUIDEBOOK


2

La « Boîte à Outils de l’Artisanat »

Cet ensemble d’outils vise à collecter des informations sur les compétences développées par les artisans dans le cadre de ce projet. Elles seront mises à disposition de tous ceux intéressés, et plus particulièrement des jeunes générations. Ces données sont essentielles pour promouvoir les différentes formes d’artisanat présentes en Europe et comment les faire perdurer. Ces outils feront également office de valeur ajoutée pour le marketing et la visibilité du produit auprès de sponsors potentiels.


2

Des modules de formation

Des formations pour soutenir les entreprises artisanales seront également proposées, elles compteront 6 artisans par pays, de plus de 50 ans, venant de zones rurales. Le but de ces formations est d’équiper les artisans de compétences pour stimuler leur activité, leur créativité et leur préparation face au monde numérique, le tout en appliquant les ressources du « guide de l’entreprise artisanale » dans un groupe pilote. Cette formation permettra aux professionnels de développer leurs activités avec l’aide d’un conseiller en affaires.



Logosbeneficaireserasmusright en 1 en print

The European Commission support for the production of this publication does not constitute an endorsement of the contents which reflects the views only of the authors, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein. Grant agreement n.2020-1-IT02-KA227-ADU-095006


Back to top