Réjane Van Enst -  collier

Réjane Van Enst

l’Aire

Auderghem - Oudergem, Belgio

Presentazione

Like Brussels, which I love deeply and which inspires me a lot, my paper jewelery plays the card of color and crossbreeding...

Read more
... I prefer natural papers (rice paper, banana fiber, pineapple, Nepalese paper or Burmese) that offer me an infinite palette. However, I also like to transform other materials such as newsprint and cigarette paper for example. As my interests are very eclectic, my work focuses on associations of materials and techniques, even if those of cartonnage and binding are the basis of my activity. My profession is recognized by the Office des Métiers d’Art of the province of Wallon Brabant, of which I am member since July 2011.

Self-taught, I work alone and I do the whole process. At the start of a sketch, most of my creations are cut with a manual cutter in cardboard, covered with glued paper and decorated with cotton, linen or hemp thread, fragments of cans, cardboard box, or any other material that inspires me. other pieces are formed directly in the paper which is then rolled, spun or crumpled. Several layers of matt varnish brushes protect them effectively against the light and natural moisture of the skin while preserving the raw appearance of my original paper. I can thus offer unique pieces or produced in very small series. Even in this case, they are never totally alike because the finish is always singular.

---

A l’image de Bruxelles que j’aime profondément et qui m’inspire beaucoup, mes bijoux de papier jouent la carte de la couleur et du métissage. Je privilégie les papiers naturels (papier de riz, en fibres de bananier, ananas, papier népalais ou birman) qui m’offrent une palette infinie. Toutefois, j’aime également transformer d’autres matériaux tels le papier journal et le papier de cigarette par exemple. Mes centres d’intérêt étant très éclectiques, mon travail fait la part belle aux associations de matières et de de techniques, même si celles du cartonnage et de la reliure constituent la base de mon activité. Celle-ci est reconnue par l’Office des Métiers d’Art de la province du Brabant Wallon dont je suis membre depuis juillet 2011.

 

Autodidacte, je travaille seule et assume l’ensemble du processus. Au départ d’un croquis, la plupart de mes créations sont découpées au cutter manuel dans du carton, recouvertes de papier collé et décorées de coton, de fil de lin ou de chanvre, de fragments de canettes, de carton d’emballage, ou tout autre matière qui m’inspire ; d’autres sont façonnées directement dans le papier qui est alors roulé, filé ou chiffonné.

 

Plusieurs couches de vernis mat posées au pinceau les protègent efficacement contre la lumière et l’humidité naturelle de la peau tout en préservant l’aspect brut de mon papier d’origine. Je peux ainsi proposer des pièces uniques ou produites en toutes petites séries. Mêmes dans ce cas, elles ne sont jamais totalement semblables car la finition est toujours singulière.

Back to top