SAILLARD Etienne et Agnès, EBENISTE MARQUETEUR

Nous sommes spécialisés dans la fabrication d’objets en marqueterie : tableaux, coffrets à bijoux, boîtes à musique, accessoires de bureau et mobilier marqueté …

Pour réaliser ces objets en marqueterie, nous possédons de nombreuses essences de bois : amarante, loupe de noyer, palissandre… et nous réalisons également ces marqueteries avec d’autres matériaux : laiton, écaille de tortue, paille…

Fort d’une expérience professionnelle de plus de 20 ans, nous restaurons également le mobilier dans un souci d’excellence.
Vous désirez faire réaliser un meuble ou un coffret d’exception, nous sommes à votre disposition.

Descrivi la tua professione, dando dettagli sui prodotti, i servizi, le competenze specifiche e il saper fare.

Nous sommes spécialisés dans la fabrication d’objets en marqueterie : tableaux, coffrets à bijoux, boîtes à musique, accessoires de bureau et mobilier marqueté … Pour réaliser ces objets en marqueterie, nous possédons de nombreuses essences de bois : amarante, loupe de noyer, palissandre… et nous réalisons également ces marqueteries avec d’autres matériaux : laiton, écaille de tortue, paille… Fort d’une expérience professionnelle de plus de 20 ans, nous restaurons également le mobilier dans un souci d’excellence. Vous désirez faire réaliser un meuble ou un coffret d’exception, nous sommes à votre disposition.

Che materiali usi? Come e dove te li procuri?

La matière principale utilisée pour créer une marqueterie est le bois. Il existe de part le monde plus de 25 000 espèces classées botaniquement. Cependant des arbres, d’une même essence peuvent présenter des couleurs et des dessins très différents suivant chaque sujet. Comme les individus, l’arbre est un être vivant qui réagit suivant son exposition et le sol où il pousse. Le climat, l’altitude, la densité de la forêt où il se trouve, ont aussi une influence sur sa texture, ses dimensions et son apparence. Voici les différents aspects du bois débité
  • Bois moiré : le bois présente des reflets changeants et ondulés non continus.
  • Bois moucheté : la surface est régulièrement parsemée de petits nœuds de dimensions à peu près égales.
  • Bois pommelé : le bois reflète des petites formes arrondies disposées les unes à côtés des autres.
  • Bois ronceux : on débite ce placage surtout à la culée d’un arbre (partie du tronc du côté des racines). Les feuilles de bois ronceux ont des fibres entremêlées et tordues.
  • Bois maillé : la surface est couverte de petits grains très serrés de couleur plus foncée et légèrement brillants.
  • Loupes et broussins : le placage en loupe est pris dans une excroissance de l’arbre. Cette anomalie est produite par une blessure, par l’action des champignons ou par des piqûres d’insectes. Les broussins sont produits par un grand nombre de bourgeons adventifs qui ne peuvent se développer.
C’est après avoir effectué son dessin que le marqueteur choisira dans toute cette diversité d’aspects, telle ou telle essence pour ces effets décoratifs. Et c’est précisément tous ses différents aspects de bois qui donne à la marqueterie toute sa richesse. En plus du bois, d’autres matériaux peuvent apparaître dans ces marqueteries : écaille de tortue, os, paille, … des matériaux ferreux : laiton, étain.

Dove e per quanto tempo sei stato formato prima di essere pronto per iniziare la tua attività? In un istituto di formazione, con un artigiano o entrambi? Quale pensi sia il modo migliore per imparare il tuo lavoro oggi? Scuole, formazione con artigiani ...?

Je suis compagnon des devoirs unis, « réseau de transmission des savoirs et des identités par le métier ». Après un diplôme des Métiers d’Art en ébénisterie et marqueterie et 12 années de travail dans différents ateliers : atelier de restauration, atelier de fabrication de coffrets et ateliers de création de mobilier, Je m’installe en 1997 comme ébéniste – marqueteur à Dommartin (Doubs) : l’atelier « Le bois Plaisir » est créé. Dans cet atelier, je réalise des marqueteries et objets marquetés, notamment des coffrets à bijoux, des boîtes à musique, des tableaux marquetés, des petits meubles, des accessoires de bureau, du mobilier marqueté… Pour créer ces objets marquetés, j’utilise des bois issus de plus d’une soixantaine d’essences différentes. Celles-ci s permettent la réalisation de marqueteries variées et complexes. En plus du bois, j’utilise d’autres matériaux dans mes marqueteries, comme l’écaille de tortue, l’os, la paille, …  ou des matériaux ferreux : laiton, étain.

Descrivi le tecniche, gli strumenti e i materiali che usi nel tuo lavoro.

Techniques employées pour la marqueterie

Les marqueteurs qui travaillent en Allemagne imaginent une nouvelle méthode appelée « Tarsia a incastro ». On place deux ou trois feuilles de placages d’essences différentes les unes sur les autres et on les découpe en superposition en suivant le trait du dessin. On incruste ensuite ces découpes en faisant alterner les formes claires avec les formes sombres pour obtenir ainsi des effets décoratifs en négatif ou positif. Elle sera reprise et développée quelques années plus tard par André-Charles Boulle, le grand ébéniste du roi Louis XIV.Procédé classique dite élément par élément : plus complexe mais la plus utilisée, car elle offre l’avantage de réaliser simultanément plusieurs motifs identiques avec la plus grande précision et le meilleur rendement : on choisi un placage le mieux adapté pour chaque élément du dessin. Tous les éléments du dessin sont collés sur le placage correspondant puis découpés séparément. Actuellement une centaine de parqueteur exerce, et sont pour la plupart des ébénistes spécialisés dans la décoration intérieur : boiserie, tableau, coffret à bijoux, boîte à musique, … Devant la perfection des assemblages, les profanes s’y tromperont à distance, prenant souvent un tableau en marqueterie … pour une peinture.

Lascia un commento

Back to top